Prépa physique avec l’ostéo

Désormais pleinement intégrée dans le milieu des sportifs de haut niveau, la préparation physique révèle de nombreux avantages pour un surfeur. Tant en terme physique que mental avec pour devise : un corps sain dans un esprit fort.

Jean Ducourneau, ostéopathe kiné d’origine, 25 ans de pratique (suivi ostéo Lacanau pro et Rip Curl pro années 90) et suivi rugby pro stade bordelais.

Quelles sont les spécificités générales de la pratique du surf pour le corps?

Les zones principalement exposées sont le dos lombaire, les cervicales, les épaules, les genoux, les pieds sur le plan articulaire et les lésions musculaires ischio-jambiers et tendineuses genoux, épaules et coudes. On distinguera les traumatismes (entorse, genoux, lumbago) des douleurs chroniques (tendinites, lombalgie). Le surf est aussi le sport idéal pour le rythme cardiaque, la rame est un bon travail de fond.

Tous les surfeurs sont-ils concernés par la préparation physique?

Bien sûr et c’est la préparation du haut niveau qui doit servir d’exemple. Le surfeur lambda connaît bien moins ses limites et proportionnellement, ses efforts sont conséquents pour un corps plus exposé car moins préparé, et il décompense sur le dos (lombalgie, cervicalgie), les épaules, les genoux et les chevilles.

Comment se préparer pour éviter les traumatismes, notamment avant un voyage où la pratique est intense?

On peut aller voir un ostéopathe si on a des douleurs diverses ou en préventif, pour rééquilibrer des tensions détectées mais non ressenti par le patient. On pourra harmoniser le corps afin d’éviter certaines zones trop sollicitées de décompenser en douleurs. Bien sûr, des conseils adaptés à la posture ou aux différentes zones à protéger sont utiles en associant d’autres disciplines comme le massage, le stretching et la nutrition.

Conseils

  • Faire un check-up chez l’ostéo au moins une fois par an
  • Faire du foncier avant les premières sessions
  • Ecouter son corps et ne pas insister sur les douleurs
  • Après une session, séance d’étirement récupération et si possible une séance de massage récupérateur (du luxe quand même)

Source : Surf session supplément du n°288

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.